bandeau_site

Besoin d'un Rendez-vous?

Appelez-nous au
05 57 25 00 00

Actualités

QU'EST-CE QUE LA TENOSYNOVITE DE DE QUERVAIN?

Il s’agit de l’inflammation des tendons qui  permettent de relever le  pouce (tendons des court extenseur et du long abducteur du pouce) sur le bord du poignet.

Il existe un frottement, un contact entre les tendons et un petit canal osteofibreux dans lequel ils  coulissent  habituellement librement.

Souvent,  sous l’effet  des mouvements  répétitifs ou , plus rarement , suite à un effort , les tendons ou  les parois  de ce canal « gonflent »  ce qui créer un contact anormal responsable de l’inflammation douloureuse .

Ce contact  est  favorisé par  un cloisonnement du canal ou par un dédoublement des  tendons

QUELS SONT LES SYMPTOMES DE LA TENDINITE DE DE QUERVAIN

Une douleur située sur bord externe du poignet (du  côté du  pouce, juste au dessus de l’articulation du poignet). Cette douleur apparaît le plus souvent progressivement en quelques semaines, mais parfois brutalement ; elle gêne considérablement les mouvements du pouce. Cette douleur peut devenir très vive et très invalidante avec des irradiations douloureuses vers l'avant bras. Il existe très fréquemment un gonflement sur bord externe du poignet.


La flexion du pouce vers l’auriculaire met en tension ces tendons et réveille la douleur : c'est le test de Finkelstein, caractéristique de cette tendinite.

L’extension du pouce contre résistance est douloureuse;

La prédominance féminine est nette et l'age de survenue habituel se situe souvent entre 40 et 50 ans. 

QUELS EXAMENS SONT UTILES?

La radiographie du poignet est le plus souvent normale.

Une échographie confirme l'inflammation tendineuse. Elle montre des tendons épaissis et un épanchement (présence de liquide) englobant les tendons court extenseur et long abducteur du pouce.

LE TRAITEMENT MEDICAL

Il existe parfois des guérisons spontanées. Mais souvent la douleur devient permanente empêchant toute activité professionnelle.

Le traitement est initialement médical, car bien conduit, il permet souvent d’obtenir  une guérison.

Il doit associer :

- Une mise au repos du pouce (arrêt des circonstances favorisantes)

- Des anti-inflammatoires par voie orale et locale

- Une orthèse de repos à porter la nuit.

Pour les cas résistants, une ou deux infiltrations locales de corticoïdes type Altim ® peuvent être utiles.

 

LE TRAITEMENT CHIRURGICAL: la tenosynovectomie

Le traitement chirurgical sera proposé dans les formes résistantes au traitement médical bien conduit ou lors des récidives douloureuses.

Dans les formes majeures, avec une tuméfaction importante, le traitement chirurgical peut être proposé d'emblée.

L'intervention est pratiquée sous anesthésie loco-régionale du membre supérieur et ne nécessite pas d'hospitalisation.

L'incision cutanée au bord externe du poignet est de 2 à 3 cm. Le tunnel ostéo-fibreux dans lequel coulissent les tendons est  alors agrandi et l'inflammation synoviale enlevée. On vérifie que les tendons coulissent parfaitement une fois l’intervention terminée.

Une attelle maintient le pouce au repos pour 3 semaines  environ afin que l’inflammation disparaisse complètement.

La guérison définitive peut être un peu plus longue à s’installer.

LES COMPLICATIONS

C’est essentiellement la lésion de la branche sensitive du nerf radial qui croise les tendons concernés et qu’il faut manipuler au moment de l’intervention.

il peut apparaitre une instabilité des tendons suite à l'ouverture de la coulisse. 




Référencé sur : Clictout - Tous droits réservés - ClictoutDEV [2013] - Mentions légales - Plan du site
Screenshots par Robothumb
De nouvelles actualités bientôt
De nouvelles actualités bientôt

Centre de Chirurgie Othopédique du Libournais

119 Rue de la Marne
33500 - Libourne

Tél. : 05 57 25 00 00